A l’occasion du 1er anniversaire de la mise en service du train à grande vitesse ‘Al Boraq’, l’Office National des chemins de Fer (ONCF) a organisé le Mercredi 20 Novembre 2019 à Rabat, une rencontre avec la presse. A l’ordre du jour figure la présentation des performances de cette nouvelle icône de l’offre ferroviaire depuis son arrivée dans le paysage des transports au sein de notre pays ainsi que ses retombées sur les différentes parties prenantes.

A cette occasion, Monsieur Mohamed Rabie KHLE, Directeur Général de l’ONCF, a donné un exposé reflétant le bilan d’Al Boraq après une année de son exploitation. Il a commencé son intervention par rappeler que dans le cadre de la politique des grands chantiers insufflée par la vision éclairée et les orientations prospectives de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, le secteur ferroviaire a connu la réalisation d’importants projets structurants de modernisation et de renforcement du réseau ferré national inaugurés par Le Souverain en Novembre 2018. C’est le cas du train à grande vitesse Al Boraq, du triplement de l’axe Casablanca – Kenitra, du doublement complet de la ligne Casablanca – Marrakech, ainsi que des gares ‘nouvelle génération’…

Dans ce cadre, ‘Al Boraq’ a indiscutablement joué le rôle de véritable locomotive pour amorcer un nouveau virage, opérer un saut qualitatif majeur et réinventer clairement l’offre ferroviaire nationale.

Au terme de sa première année d’exploitation, force est de constater qu’Al Boraq a le vent en poupe. Depuis janvier à octobre 2019, ce sont 2,5 Millions de voyageurs qui lui ont fait confiance (3 Millions de janvier à décembre 2019) transportés par 7000 trains au total avec une moyenne journalière de 8250 voyageurs. A l’origine de ce franc succès résident des bénéfices-clients palpables: des temps de parcours imbattables (Casablanca – Tanger en 2h10 seulement par exemple), des fréquences en amélioration continue (28 allers et retours/jour), une ponctualité avoisinant 97%, une tarification modulable et accessible pour tous, un confort rehaussé, des places assises garanties, des services en gares et à bord à forte valeur ajoutée… Al Boraq a plus d’un atout pour plaire et enregistrer un taux de satisfaction client de 92%. Il continue à diversifier son offre pour répondre aux besoins spécifiques de ses clients occasionnels ou réguliers à travers des formules d’abonnement finement élaborées (Carte Dima, Carte Fifty, Conventionnement…).

En termes de viabilité, Al Boraq a enregistré des performances très satisfaisantes et ce, grâce à un financement optimisé, une frugalité de l’investissement, un pricing optimisé en adéquation avec le pouvoir d’achats, et des coûts d’exploitation compétitifs. Résultat : dès sa première année, ce symbole de la mobilité innovante a pu dégager une marge opérationnelle s’inscrivant dans la fourchette haute des benchmarks internationaux, permettant ainsi de couvrir l ensemble des charges d’exploitation.

Vecteur de changement, ‘Al Boraq’ étend en outre ses effets novateurs aux autres composantes de l’offre ferroviaire grâce au nouveau concept de voyage mis en place, au parcours client totalement repensé et aux services innovants offerts … autant les trains de proximité (TNR) que grandes lignes ‘Al Atlas’ ne manquent pas de croitre au rythme d’Al Boraq en enregistrant des performances toutes aussi satisfaisantes.

Bien au-delà, ‘Al Boraq’ a eu des effets d’entrainements multidimensionnels indéniables en tant que catalyseur de la dynamique socio-économique et symbole d’une nouvelle ère de la mobilité. Outre son impact positif sur le marketing territorial, ses effets couvrent différents registres tels que l’urbanisme, le foncier et l’immobilier, sans oublier l’attractivité économique et touristique des villes concernées.

Pour marquer l’instant symbolique de ce 1er anniversaire, rapprocher davantage ‘Al Boraq’ de ses publics, tout en rappelant ses performances et ses retombées, l’ONCF a lancé une campagne de communication multimédias à 360° et qui comporte entre autres, des actions RSE orientées essentiellement vers les enfants et les étudiants ainsi que des animations en gares et des actions promotionnelles pour le grand public.

En marge du point de presse de lancement de cette campagne, Monsieur Mohamed Rabie Khlie et Monsieur Mehdi Qotbi, Président de la Fondation Nationale des Musées du Maroc, ont présidé, sous le signe ‘Art et Voyage’ l’inauguration de sculptures signées à Casa-Voyageurs et à Rabat-Agdal respectivement par les artistes de renommée Messieurs Hassan Darsi et Mohamed El Baz. La première intitulée « MARHABANE », est une œuvre monumentale dans laquelle flottent 29 mots et autant de langues, parmi les plus usitées en Afrique, pour souhaiter « BIENVENUE » aux voyageurs et souligner l’appartenance africaine du Maroc et la dimension d’accueil d’une gare. Quant à la seconde, érigée devant la nouvelle gare de Rabat Agdal et baptisée ‘Ici et Maintenant’, c’est une sculpture imposante du Maroc qui se déploie et offre au public une idée nouvelle du voyage et de la connexion entre ses différents terroirs. L’artiste est parti du principe que les frontières entre les provinces sont plutôt des liens, constituant un réseau idéal de connexions entre toutes les régions. Des liens qui dessinent symboliquement comme seuls l’art et le train savent si bien le faire : tracer les lignes de l’avenir !

2019 © TelQuel digital